Sortie de cohésion chefs du 17/09/2017

Nous nous sommes retrouvés au local à 9h, pour faire 3 groupes :

– Un groupe qui a rangé une partie du local ( la partie à droite en entrant, coté malles des unités, et rangement des malles de camp.

Une partie du matériel de camp et d’intendance a été descendu à la cave.

A noter : l’ampoule de l’escalier ne fonctionne pas, il faudrait démonter la lampe pour voir si ce n’est qu’une ampoule à changer. Sinon, voir si quelqu’un se sent assez électricien pour regarder d’où vient le problème.

Nous avons proposé aux chefs éclés de demander à leur Haute patrouille, qui ont un WE de HP prévu ce WE, de ranger les casiers dévolus aux patrouilles.

– Il faudra, à priori, prévoir une autre demi journée pour ranger le fond du local et les armoires des unités, et ce sera là un grand chantier découverte, car il y a , je pense, des choses rangées là dont on ne soupçonne pas l’existence

– prévoir une journée de beau temps avec les listings d’Agnès pour faire le tour des tentes, des piquets, des jerricans coté gauche du local

– Et, last but not least, …ranger la cave !!! qui est un des 12 travaux d’Hercule, un peu comme les écuries d’Augias !

– Un deuxième groupe s’est armé de tronçonneuses, scies et hachettes et a sécurisé le sous bois où les loups vont passer leurs sorties, et organisé un nouveau coin de meute, plus central, avec des places assises sur bancs ( avec les troncs fraichement abattus)

les loups ont aussi maintenant moult branches et autres troncs à brûler lors des froides sorties d’hiver.

– le troisième groupe a lui aussi sorti ses outils et fabriqué un mat de 7m digne de ce nom, en accord avec Gasté, le propriétaire. Nous pourrons ainsi monter les couleurs si le coeur nous en dit, et cela remplace l’ancien qui retournait lentement mais surement à son état naturel.

Ils ont aussi creusé un grand trou pour les fondations de ce mat, qui sera scellé afin de ne pas présenter de risque de chute.

Le groupe « sous bois » avait préparé un feu conséquent, et nous avons pu faire cuire notre première tartiflette de la saison, à l’étouffée, super bonne, autour de laquelle les chefs loups ont rajouté l’item «  haute sizaine » à leur projet pédagogique , et où les chefs disponibles ont organisé le jeu de la sortie de reprise. Les saucisses, « au cas où » il n’y aurait pas assez à manger, étaient de trop !!!

L’après midi, nous avons monté le mat tous ensemble. Un challenge technologique avec utilisation de corde, de nœuds de rappel pour pouvoir décrocher les cordes sans grimper au mat ( he oui, pas d’hélarcte pour nous ébahir de ses talents!), et l’utilisation d’une chèvre ( je n’en dis pas plus!!!)

Une fois le mat planté, certains ont patouillé dans le ciment, d’autre ont placé les pierres dans le fond, d’autres maintenaient la bête, certains tournait autour pour vérifier le positionnement ( mais pas trop le corriger, car il faut dire qu’une fois planté au fond, il n’y a plus eu moyen de le faire bouger…), et certains encore prenaient les photos.

Avec, d’ailleurs, une petite pose sieste science fiction, version les drones sont parmi nous. Ca permet de faire des super photos, mais c’est un peu flippant quand même !!!

Deux d’entre nous ont senti le vent tourner et sont partis avec un timing impeccable qui leur a permis d’éviter l’avers qui a trempé leurs camarades… héhé, he oui !!! Mais comme le dit Cariac, hein, il n’y a pas de scouts mouillés, hein ?….

En conclusion, une bonne première, à refaire !!!