la liste des indispensables, à mettre dans le sac des louveteaux

Matériel:

  • Chaussures étanches (chaussures de montagne)
  • Uniforme, foulard et béret/tarte
  • Vêtement de pluie (anorak ou Poncho) bien étanche, si ils prévoient de la pluie
  • Des guêtres si vous voulez (permettent de rester au sec) Les bottes en caoutchouc sont bien s’il ne fait pas trop froid, car vraiment étanches, mais s’il fait froid, les loups auront les pieds gelés.
  • Une paire de gants si la température est fraiche (cet hiver, il en faudra 2 paires : une pour le matin et une de rechange pour l’après midi)
  • Papier journal/allumettes/allume feu (cagette ou bois compressé : c’est dur de faire partir un feu sous la pluie, et encore plus à l’âge louveteau)
  • Sac a gamelle et gamelle . Un pique-nique avec : une entrée à grignoter en attendant que le panier trappeur soit chaud, un panier trappeur : mélange de choses à réchauffer, emballé à la maison dans du papier d’alu bien solide pour ne pas se déchirer sur le feu, et PRECUIT pour les loups (toujours impatients de manger : il faut qu’ils aient juste à le réchauffer. Souvent, c’est : patates, saucisse, tomate et fromage, coupés en morceaux, mais surtout, précuit ! ) un dessert, et, si vous avez, un thermos avec une boisson chaude.
  • Mettre d'abord quelque chose qui fait du jus et/ou du gras: tomates, lardons, saucisses, courgettes...

    Mettre d’abord quelque chose qui fait du jus et/ou du gras: tomates, lardons, saucisses, courgettes…

    ajouter patates déjà cuites, fromage, herbes de provence, sel, poivre...ce qu'on veut!

    ajouter patates déjà cuites, fromage, herbes de provence, sel, poivre…ce qu’on veut!

    On referme de façon bien hermétique, on remballe avec une 2e couche, et si possible, on modèle une "poignée", que ce soit plus facile à attraper, et hop! au feu

    On referme de façon bien hermétique, on remballe avec une 2e couche, et si possible, on modèle une « poignée », que ce soit plus facile à attraper, et hop! au feu

  • 5 doigts de la patte du louveteau ( papier, crayon, ficelle,mieux, opinel à bout rond, accroché avec une ficelle autour du cou et marqué, la plus petite taille possible)(pas de couteau suisse car ils n’ont pas de virole de sécurité)
  • 2 gourdes d’eau (une pour boire, une pour éteindre le feu)
  • Le carnet de progression : LE MIEUX (pour les nouveaux, le mieux est remis avec le foulard, une fois le loup inscrit et 3 sorties effectuées)
  • Cahier de chant des camps passés (pour les louveteaux qui les ont)

 

  • Si il fait très froid, ou s’il y a de la neige: pensez à équiper les loups comme pour aller au ski, avec un sous vêtement technique en haut, un collant sous le pantalon ou la combinaison (indispensable en cas de neige!). Sinon, un blouson chaud. Un tour de cou, c’est bien, ça se met bien sous le foulard.

 

Le tout dans un sac à dos confortable et où tout rentre (25-30L). Si il pleut, vous pouvez mettre un sac poubelle dedans, en « sous-couche imperméable », les affaires du loup dans le sac poubelle.