Informations sur la rentrée scoute 2018-2019

Bonjour à tous!
Je remets ici le texte de l’e-mail que je viens d’envoyer sur la liste « parents » car à priori, l’envoi groupé en nombre fait passer un bon nombre d’entre vous « à la trappe »…
J’espère que tout le monde a passé un bel été et que vous allez tous bien!
Je sais que vous attendez avec impatience des nouvelles concernant la rentrée scoute…et je suis désolée d’avoir tant tardé mais je vais enfin vous les donner!!! (réunion de chefs le 8/09 et CA du bureau et des dahus le 14/09)
Donc:
la sortie de reprise est le 23/09/2018, de 9h à 17h, RV à la salle des fêtes de Ferrières, avec pique-nique dans des sacs individuels (enfin, plutôt panier trappeur, à réchauffer sur le feu.
Je vous mets la circulaire de reprise en PJ. De nombreux parents d’anciens se disent sûrement que ce n’est pas la peine de venir, car ils connaissent…mais c’est FAUX!!! :-)))
et voilà pourquoi!!!
– En fait, c’est à cette sortie que vous pouvez partager l’expérience du scoutisme avec vos enfants, qu’il n’y aura plus dans l’année ( pas de sorti familles aux Galères cette année non plus)
– il fait en général très beau et vous verrez comme une journée complète dans les bois, où on mange sur le feu, c’est juste génial et bon pour le moral, et la santé
– C’est le moment de nouer des liens avec les autres parents (en plus de l’AG, bien sûr, qui est vachement moins ludique), et de pouvoir les connaitre, les apprécier, acheter du matériel d’occasion ( venez avec le votre!!!), proposer un covoiturage…
– Nous avons besoin de vous pour: expliquer les bienfaits du scoutisme sur vos enfants (en particulier comme ils sont serviables les 3 jours qui suivent le camp), expliquer les dahus, recruter pour les différentes commissions des dahus
– Ca nous fait plaisir de vous voir et de vous connaitre un peu mieux que juste à 9h et à 17h aux séries, où en général, on n’a pas trop le temps…
Bref, venez!!! 🙂
Nous avons besoin de savoir qui se réinscrit cette année.
On avait envoyé un google form le 13/08, mais vu le peu de réponses (7 ou 8, il me semble…) soit tout le monde était en vacances, soit il est passé en spam pour beaucoup de monde. J’espère que ce ne sera pas le cas de ce mail…je vais le mettre aussi sur le site, pour plus de sécurité!.
Bref, si vous pouviez répondre, je pourrais donner suite aux nombreux parents qui me demandent d’inscrire leurs enfants cette année!
Merci pour eux!!!
voici le lien:
les dates du camp d’été, à noter dans vos agendas:
– pour les ECLAIREURS: du samedi 13 Juillet au dimanche 04 Aout, dont 7 jours de camp fédéral = national du 29/07 au 04/08
– Pour les LOUVETEAUX: du samedi 20 Juillet au dimanche 4 Aout, dont 7 jours de camp fédéral.
Le lieu: la Vernée, dans le Morvan.
Voici les dates des activités de cette année, avec peut-être une modification pour le WE neige pour les loups, si nous ne trouvons pas de gite, une obligation pour dormir au chaud en hiver avec cette tranche d’âge (se transformera en journée le dimanche)
– 23 Septembre : sortie familiale de reprise
– 13 Octobre: AG ( 17h puis apéro), nuit sur place pour les éclaireurs
– 14 Octobre: sortie + journée Dahus
– 1er Novembre: journée du souvenir français
– 18 Novembre: sortie
– 15 Décembre: opération « mise en sac » pour récolter des fonds pour le camp
– 16 Décembre: sortie
– 13 Janvier: sortie
– 10 Février: sortie
– 10-11 Mars: WE neige
Samedi 6 Avril: sortie après midi et veillée pour les loups et les Dahus (14h-22h) , WE pour les éclaireurs
Dimanche 7 Avril: fin du WE pour les éclaireurs, pas de sortie pour les loups
– 18-19 Mai WE pré camp
– 16 Juin: sortie
Et enfin, la cotisation de cette année a été augmentée à 105E, pour ne pas avoir à demander d’argent lors des WE, ce sera bien plus pratique. Mais je ne sais pas le modifier sur les dossiers d’inscriptions.
Comme ce serait vraiment HYPER pratique que vous les rameniez (les dossiers d’inscriptions) à la sortie de reprise si votre (vos) enfants (s) de réinscrive(nt), merci de faire le changement comme si ça y était marqué? :-)) (et on déduit comme les années précédentes pour les enfants suivants!)
Et le meilleur pour la fin…
Nous avons besoin de chefs cette année!!! (sans parler des « Dahus », ces parents qui se dévouent pour assurer, plus ou moins dans l’ombre, le matériel, l’intendance, la communication etc…)
Qui vient avec nous? :-))))
Je vous joins mon plaidoyer!
J’espère que je n’ai rien oublié?
Pour s’engager, pour les questions (dont les réponses ne sont pas sur le site…) envoyez-moi un SMS ou passez-moi un petit coup de fil?

Plaidoyer pour « engagez-vous, rengagez-vous » !

Chers parents d’enfants qui voudraient venir aux louveteaux ,

Nous avons énormément de demandes encore cette année !

C’est chouette, et ça nous fait vraiment très plaisir.

L’an dernier et l’année d’avant, nous avions aussi beaucoup de demandes, et malgré le fait d’avoir augmenté le nombre de places à la meute (nous sommes obligés d’avoir un certains nombre d’encadrants en fonction du nombre d’enfants, et nous avions plus de chefs depuis 2 ans!), nous avions été obligés de dire non à plusieurs enfants qui voulaient intégrer la meute. Avec grand regret.

Nous sommes ainsi passés d’une meute de 20-24 loups à une meute de 35 loups l’an dernier, car il nous était très difficile d’envisager de dire non à des enfants qui voulaient faire du scoutisme.

Or, l’an dernier, nous nous sommes apperçus que 35 enfants, c’était trop. Même si nous étions suffisamment nombreux au niveau de quota de chefs, dans la pratique, certains enfants n’étaient pas suffisamment encadrés, coachés, mis en relations avec d’autres enfants : en particulier chez les nouveaux ( en général, la moitié de l’effectif tous les ans), qui n’ont pas encore noué d’amitié avec d’autres enfants. De même, autant il est facile et parfois envahissant de s’occuper des enfants toniques et demandeurs ( tu me montres comment on fait ce nœud ? Je peux essayer d’allumer le feu ? Tu peux me signer telle ou telle compétence sur mon carnet?), autant les enfants plus réservés, plus jeunes, ou moins dans la demande peuvent avoir des difficultés à prendre des initiatives et à venir chercher par eux même ce dont ils auraient besoin ( technique, chants, mise en binôme avec un autre enfant pour ramasser du bois et ainsi se faire plus facilement des copains…).

Nous avons donc eu l’impression, lors du bilan, de ne pas avoir été suffisamment à l’écoute de chacun.

Nous avons donc décidé de repasser à un effectif plus réduit, soit 24 loups, donc 4 sizaines (équipes) de 6 enfants.

Du coup, avec les loups qui se ré-inscrivent et les petits frères et sœurs qui sont prioritaires au niveau des inscriptions, cela nous laissait un nombre de places TRES restreint pour les nouveaux.

Notre philosophie est aussi de faire partager le scoutisme avec le plus grand nombre d’enfants possible, parce que c’est vrai, c’est TEEELLLEEEment bien !, mais de le faire en toute sécurité et dans la qualité aussi.

Nous avons donc eu une idée osée, mais enthousiasmante … : et si on créait une nouvelle meute ?

On pourrait ainsi faire participer un nombre plus important d’enfants, avec de bonnes conditions d’encadrement. Mais comme c’est nouveau, et que nous ne sommes pas assez nombreux en tant que chefs (surtout pour le camp d’été), nous plafonnerions le nombre d’inscrits à 12 enfants (2 sizaines).

Et justement, c’est là que vous intervenez !

Parce que nous,nous ne sommes pas assez. Je vous explique :

pour encadrer les 8-11 ans, il faut 1 chef pour 12 enfants au dessus de 6 ans. C’est à dire, un chef qualifié, ayant fait 2 stages de formation et 2 camps d’été. Mais dans les faits, il faut, pour être confortables et sécuritaires, 1 chef par sizaine et le must, +1 chef pour coordonner ou chapeauter le tout.

C’est à dire, pour 24 loups : 2 chefs confirmés +2 « stagiaires » (voire 3).

Et pour 12 enfants, 1 chef confirmé + 1 ou 2 stagiaires.

Pour le camp d’été, cela fait 6 ou 8 chefs pour encadrer les 2 meutes, sur 2 semaines.

Nous sommes nombreux à être des parents qui encadrent les meutes, et nos étudiants sont aussi très occupés. Dans les conditions actuelles, nous ne pouvons pas assurer les 2 semaines de camp pour tous ces enfants. (24+12).

Nous avons donc besoin de VOUS !!! :-)))

N’ayez crainte ! Nous avons plusieurs parents , actuellement chefs de meute ( soit la plus haute distinction!!!) qui n’avaient jamais fait de scoutisme il y a encore 3 ans !

Mais qui avaient envie de partager des activités nature et des valeurs avec leurs enfants (et les autres!) et qui ont essayé, adoré et continué !

Les formations peuvent venir après si vous le souhaitez, mais au départ, vous n’avez besoin que de bonne volonté, de bonne humeur (de bonnes chaussures etc.)

Et il y aura toujours des chefs plus expérimentés avec vous !

Donc…

nous pouvons monter cette nouvelle meute…si nous avons des parents ou des grands frères ou grandes sœurs ou cousins ou cousines ou super voisins…qui viennent nous aider à encadrer !

Honnêtement, ça vaut vraiment le coup !

Un dimanche par mois, et 1 semaine au camp d’été (ou deux, hein, pas de soucis!), en plein air, à faire de super activités avec des gamins extraordinaires et à qui le scoutisme apporte vraiment beaucoup, c’est un bon deal !!!

On en resort avec une super pêche, même quand il n’a pas fait (très) beau !!!

A très bientôt, (genre, la semaine prochaine?)
TCPDMG
Girafon

camp 2018, La Sapaudia, Etercy 74

Voilà, en avant première, une mini-sélection des photos du camp!

Juste pour vous donner un avant (arrière?) goût des activités de l’année!

A ce propos, nous vous donnons rendez-vous le Dimanche 23 Septembre, à la salle des fêtes de Ferrières, pour notre sortie de reprise, parents, fratries, amis bienvenus!

Bonnes fin de vacances,

Girafon

Chercheurs d’or

Et au milieu coule une rivière…

Activité kayak (et on en profite pour passer les brevets Grenouille)

Excursion au château de Montrottier

la lessive?

Réveil après notre nuit d’explo sous tarps

Feu de camp à la guitare pendant l’explo

le jeu préparé par la Haute-sizaine

brancardage

si, si, c’est cool!

Vraiment, très cool!

Il n’en restera qu’un ! Sortie Koh Lanta des loups du dimanche 10 juin 2018

Epouse de votre dévoué Chef Kotick et témoin incrédule des travaux de bricolage biscornus qui ont lieu si régulièrement dans notre sous-sol, c’est en qualité de reporter photographe que j’ai décidé cet après-midi d’en avoir le cœur net : que fabriquent donc nos louveteaux et mon conjoint un dimanche par mois ?

La lessive tourne sagement (en attendant le retour des chemises sales et des chaussettes remplies de feuilles mortes ce soir), je me rends donc sur les lieux.

Au bénéfice d’une agréable petite balade, évoluant à travers champs dans des nuées de papillons – Ferrières étant de toute évidence un refuge de la biodiversité entomologiste-, c’est guidée par des cris de joie enfantins que j’atteins la fameuse clairière. A l’ombre des sapins ou en tous sens à travers champ, le panorama est digne d’un épisode de la famille Ingalls : nos enfants s’ébattent joyeusement, dévalent les pentes fleuries, grimpent aux arbres ou escaladent les rochers à cœur joie. Me voici déjà rassurée : la scène respire le bonheur à plein nez !

Forte de son succès de l’année dernière, l’équipe encadrante a remis en œuvre cette semaine le thème de KohLanta. Dans les bois, dans les champs, les épreuves battent leur plein, je ne sais où donner de la tête et du flash.

C’est le cou ceint de colliers d’immunité aussi originaux que piquants (le houx est de toute évidence aussi abondant ici que les papillons) que les Chefs m’accueillent alors avec leur bienveillance et chaleur habituelles.

La journée est certes déjà bien avancée et on me raconte déjà avec enthousiasme le concours du matin. Armés de leur imagination et des moyens du bord, nos petits scouts ont ainsi confectionné ces si impressionnants colliers d’immunité, emblèmes de l’émission de télévision.

Toutes ces rustiques créations ont été ensuite soigneusement et discrètement dissimulées dans les bois pour la suite des événements.

Toutes, à l’exception de la plus réussie, laissée entre les mains fébriles de la première équipe gagnante du jour, saluée pour ses talents artistiques par cet avantage à négocier au mieux au fil du jeu.

Au gré de la journée et des épreuves, stratégie et tactique seront ainsi mis en œuvre par nos malicieux petits loups afin de tirer le meilleur profit des colliers débusqués au hasard de leurs vagabondages.

Je retrouve quant à moi l’ombre des sapins et aborde un ravin aux abords peu engageants pour la quadragénaire que je suis, où une première équipe encordée évolue pourtant avec plus ou moins d’aisance à travers les arbres. Les encouragements fusent, il faut que le dernier de l’équipe passe la ligne d’arrivée et se défasse de sa corde pour que le chrono soit enregistré. Chacun peut témoigner ici dans un concert de cris de son soutien. Les conseils fusent pour faciliter un enjambement compliqué au plus petit ou pour solliciter une accélération de cadence au moins véloce.

   

De l’autre côté de la clairière, au-delà du grand mat, deux jeux invitent les équipes les plus aguerries à se disputer une pêche miraculeuse. Je ris : voici donc où interviennent les petits poissons de papier aimantés qui nous ont occupés dans notre sous-sol une partie du samedi ! Les enfants font montre d’une patience et d’une concentration exemplaire. Difficile d’admettre que ce sont les mêmes enfants qui rechignent tant à faire leurs devoirs à la maison.

  

Un peu plus loin, une toile d’araignée géante a été tissée entre des arbres. Le long d’un fil d’Ariane bleu, le parcours requiert souplesse et agilité. Qualité propres à nos louveteaux, photos à l’appui, c’est indéniable.

 

Le jeu de Mémory quant à lui, calme les esprits. Comme il n’est pas question uniquement de muscles, les plus discrets font ici preuve d’une concentration exemplaire et trouvent dans cette épreuve l’occasion d’affirmer leur talent au profit de leur équipe.

Enfin, le défi des poteaux pour aveugles renforce les liens et la confiance. Un petit loup, les yeux bandés, doit rejoindre un poteau, décrocher un blason KohLanta et le rapporter à ses coéquipiers au simple son de leurs instructions époumonées. Les oreilles bourdonnantes, je suis époustouflée par leurs performances !

Il est 15h. Epreuve autant attendue que redoutée, la dégustation a pris un coup de jeune cette année avec de nouvelles règles, donnant la part belle au dépassement de ses aversions alimentaires. Du simple cornichon au grillon pimenté, du bonbon effroyablement arachnéen à la pastille de wasabi, les apparences sont parfois trompeuses. Les mimiques de certains ne manquent pas de charme et les rires résonnent dans les sous-bois.


Il n’en fallait en tous cas pas davantage pour affuter les esprits et les nerfs de nos louveteaux, désormais fin prêts pour la mythique finale des poteaux. Fort disputée, celle-ci salue les prouesses de la meilleure sizaine du jour.

Fiers et rompus de fatigue, le temps du réconfort est venu pour nos Louveteaux. Les Chefs s’affairent pour choyer les petits aventuriers par un délicieux – et bien mérité – goûter aux saveurs exotiques : fruits (et vitamines) sont à l’honneur, biscuits à la noix de coco réconfortent les papilles malmenées.

Les enfants auront de toute évidence été enthousiasmés par ce grand jeu aux aspects multiples, donnant la part belle à chacun, offrant à tous la possibilité, selon son tempérament et ses qualités, de concourir au succès de son équipe. On peut en outre saluer le passage de promesse de quatre volontaires petits loups : Sascha, Adrien, Mathis et Nel, qui ont offert à cette journée un moment de belle solennité.

Quant à moi, j’abandonne cette grande et chaleureuse assemblée. Pour avoir observé personnellement l’investissement de mon conjoint et de ses acolytes bénévoles au fil de cette journée, je ne puis que témoigner de leur dévouement et leur investissement pour nos louveteaux. Nos enfants ont beaucoup de chance de recevoir en transmission de leurs Chefs les belles valeurs du scoutisme et leur investissement indéfectible et illimité (des reliques de poissons aimantés jonchent d’ailleurs encore notre sous-sol).
Le temps de vider la machine à laver, j’attends maintenant de pied ferme mon époux et nos garçons pour les pousser gentiment sous la douche…

Vivement la prochaine sortie !

Texte : Fabienne – Images Messua et Fabienne