Index des chants

Adieu capitaine

Ah que nos pères étaient heureux

Allons les amis

Away Haul Away

Chanson à virer

Dans les prisons de Nantes

En traîneau

Guerre guerre, vente vent

Il faut chanter

I’ve got the BP spirit

La blanche hermine

La Marie-Jeanne

Le chant des corsaires

Le chant des couleurs 

Le corsaire de Saint-Malo

Le cygne de Montfort

Le Grand Coureur

Le port de Tacoma

Le rata

Le repas de Magloire

Le roi a fait battre tambour

Le roi Arthur 

Le trente et un du mois d’août

Le vagabond 

Les Eclaireurs Alpins

Marin, prends la barre

Matelot, le vent est bon

Ohé matelot

Petrouchka

Red River Valley 

Sables du temps

Santiano

En traîneau

Quand la neige a recouvert la plaine
Je prends mon cheval et mon traîneau
Et mon chant s’élève à perdre haleine
Non, jamais le monde fut si beau. (bis)

Au matin dans la brise glaciale
Je m’en vais au gré de mon traîneau
Mais le ciel peu à peu se dévoile,
Non, jamais le monde fut si beau. (bis)

Dès le soir quand la nuit est rebelle
Mon cheval s’empresse au grand galop :
Mais mon coeur, lui, reste aussi fidèle,
Non, jamais le monde fut si beau. (bis)

Vole au ciel, vole chanson légère
Le soleil vers lui t’emportera ;
Vers celui qui donne la lumière
Et réchauffe le cœur de nos gars. (bis)

 

Petrouchka

1. Petrouchka ne pleure pas
Entre vite dans la ronde
Fais danser tes nattes blondes
Ton petit chat reviendra
Il s´est fait polichinelle
Dans les chemises en dentelle
De ton grand-papa

R : Tant que chante la colombe
Par-dessus le toit
Danse avant que la nuit tombe
Jolie Petrouchka {x2}

2. Petrouchka ne pleure pas
Mets ton grand fichu de laine
Viens avec nous dans la plaine
Ton petit chat reviendra
Il fait quatre galipettes
Se déguise en marionnette
Dès que tu t´en vas

3. Petrouchka ne pleure pas
Puisqu´il aime la musique
Chante lui cet aire magique
Ton petit chat reviendra
Il nous dansera peut-être
Sur le bord de la fenêtre
Une mazurka