Un grand service de la part des éclés de Nogent!!!

Actuellement à la fin de leur camp de HP pendant les vacances à Ferrières, ils sont venus nous aider dans une travail herculéen: vérifier les tentes, les piquets, les armatures et les sardines… on a presque fini!!!

Je dois signaler aussi le gros travail préalable d’Agnès et Quagga, car quand nous sommes arrivés samedi dernier, plein d’entrain, pourranger….SURPRISE!!! c’était déjà super bien rangé, surtout le bas!!!

Bon, que cela ne décourage pas les bonnes volontés, il y aura encore du travail (nous n’avons pas attaqué le mur du fond!)

En attendant, il faisait beau soleil, et les jeunes étaient plein d’ardeur!!!

MERCI!!!

Allez, il faut sortir tous les mats!

attention la tête!

Vous êtes sûrs que ça se met comme ça???

Allez, celle-ci doit être montée et repliée en moins de 18 minutes si vous voulez que je signe votre épreuve!

Sortie de groupe du 11/03/2018 au plateau des Glières

Nous avons renouvelé la formule!

En effet, avec l’augmentation des effectifs, la sortie de l’année dernière avait été très difficile à organiser et à gérer!

Aussi cette année, nous sommes nous recentrés sur les enfants actifs dans le groupe et leurs chefs!

Les éclaireurs ont renouvelé une tradition qui était de passer la nuit sur le plateau, dans des abris de neige sous couvert de sapins, pas de perte, des sourires et quand même le petit déjeuner au chaud à la salle hors-sac!

Nous avions été chercher de la paille chez un agriculteur, pour isoler le sol

Et les éclés sont partis à l’aventure, tirant, poussant leur matériel sous le temps plutôt clément par rapport aux prévisions météorologiques ( mais…qui dit ciel dégagé, dit…températures froides!)

Le rassemblement du lendemain s’est fait dans de bonnes conditions et nous sommes partis vers le plateau des Mouilles, au nom hélas prédestiné ce jour là!

Après une petite marche faisable sans raquettes (hormis la fin, qui nous a donné chaud!), un rassemblement qui faisait plaisir à voir!

et là…

le temps s’est carrément gâté. Une averse de grésil, bien dense, bien mouillé…

Cariacou nous a rejoint, clopin clopant, malgré son entorse du genou récente.

Nous avons pic-niqué sous les sapins, mais dans le vent, et en fin de repas, certains loups parmi les plus petits avaient pris une coloration qui a fait redescendre Arka avec une dizaine d’entre eux vers la salle hors sac…

ça, c’est la photo après réchauffement!)

Ils y ont fait de la technique, des chants, et quand leur état l’a permis, sont ressortis faire de la luge près de la salle.

Pendant ce temps, nous nous sommes réchauffés en bougeant: un jeu sur la résistance et sous un ciel qui a fini par s’assécher, ouf!

La première partie ayant consisté à se reconnaitre en équipes grâce à des cartes d’identités françaises de l’époque préparées à l’avance et distribuées aléatoirement, les équipes ont dû ensuite rejoindre leur chef ( de la milice ou de la résistance), qui étaient cachés, et ceci, sans se faire voir des autres, le but étant , pour les résistants, d’être les plus nombreux possible, et pour les miliciens, que les résistants soient le moins nombreux possible.

Les résistants sont ensuite partis récupérer les parachutages (de goûter!) qu’ils devaient transporter, sans se faire prendre, jusqu’à leur QG. Charge aux miliciens de les pister et de récupérer les vivres! ( ce qu’ils ont fait, mais nos résistants se sont bien débrouillés!)

Après une petite explication sur les conditions de vie sur le plateau à cette époque, nous sommes partis rejoindre les mini-loups décongelés pour un super goûter tous ensemble, et une partie de luge et paret endiablée!

Sortie de cohésion chefs du 07/01/2018

Alors nous voilà, nombreux chefs, pour une sortie sortant de l’ordinaire, sans les enfants!

Ca nous change!!!

Un très bonne ambiance, un temps parfait, et une neige magnifique!

Nous avons commencé par une balade en raquettes vers le col de Colomban, au dessus de la Croix Fry, avec les parents dans le dos, pour la descente…qui était mémorable, et heu…adaptée aux adultes, quoi. On aurait pu porter des casques!!!

Film « enfants de la montagne »

Nous avions creusé en début de monter une « cache », où nous avions plaqué la nourriture, les boisé le matériel pour notre repas du soir…et pris du coup un goûter frugal peu avant la croix de Colomban…puisque tout était caché en bas!!!

Après notre retour …sportif (en fait, c’est bas, un paret, et si vous oubliez de vous relever avec la vitesse quand vous allez vous arrêter, ma foi, vous avez de grandes chances de vous écraser lamentablement dans le bas coté poudreux de la piste, où vous aurez toutes les peines du monde à vous relever, votre main s’enfonçant jusqu’à l’épaule dans la neige poudreuse et ne permettant pas d’appui…bref, ça consomme beaucoup d’energie, et au fil des chutes, vous finissez par échouer comme une baleine sur une plage, mais en rigolant, aussi, comme ladite baleine…

Ensuite,ça s’est enchainé de façon fluide, chacun prenant sa part spontanément et instinctivement: creuser la cache pour récupérer le butin, creuser un amphithéâtre dans la neige pour y faire le feu, chercher du bois, faire le feu, faire la cuisine…quel bonheur!!!

Le temps de faire cuire la matouille et la galette, Darzee, Kotick et Rama ont prononcé leur promesse à la lueur des flambeaux…magique.

Puis nous avons terminé par une veillée au son de la guitare du Cariacou retrouvé…avant de rentrer à la nuit, sourire aux lèvres et bien motivés pour recommencer…avec ou sans gamins!!!

( cerise sur le gâteau, j’ai soufflé dans le ballon des gendarmes en passant par la Clusaz!!! une grande première! lol)